Services Actions Hygiène
Contactez-nous au
06 65 56 75 75 ou 01 48 74 57 65

C’est là une question qui revient malheureusement souvent, et à raison, car la puce ou punaise de lit, est très difficile à exterminer. Aussi petit soit-il, le terrible insecte sait échapper à notre attention avec brio. Il s’adapte aux dangers, résiste à certains traitements, ce qui rend la lutte bien difficile. Mais alors, comment se débarrasser de la punaise de lit efficacement ? Nous vous dévoilons tout sur les moyens d’éradiquer cet insecte indésirable.

Punaise de lit traitement : les différentes méthodes

Nous aimerions pouvoir vous livrer un remède miracle. Malheureusement, la punaise de lit est un insecte aussi malin que résistant et aucune solution magique n’a encore été trouvée. Il existe heureusement différentes méthodes de traitement de la punaise de lit qui, lorsqu’elles sont combinées, permettent de venir à bout de l’infestation. Certains traitements sont évidemment plus efficaces que d’autres. Suivant la méthode retenue, le prix du traitement est différent.

Traitement par le froid

Pour lutter contre la punaise de lit le traitement par le froid est une solution rapide et efficace qui permet d’assainir linge et petits objets. Il suffit dans ce cas d’enfermer les articles infestés dans des sacs hermétiques et de les plonger au congélateur pour au moins 72h. Cette méthode vous permettra d’éliminer un certain nombre d’individus et de ralentir ainsi l’infestation. Elle est valable pour tuer aussi bien l’adulte que l’œuf et la larve. Cependant, il faudra choisir un traitement anti punaise de lit différent pour tout ce qui n’aura pu être placé au congélateur.

Traitement thermique

Le traitement thermique contre la punaise de lit est également très efficace pour détruire l’insecte adulte, l’œuf ou la larve qui ne supportent pas plus le chaud que le froid. Ainsi, il existe différents moyens d’exposer la punaise de lit à une chaleur suffisamment intense pour qu’elle succombe immédiatement. La vapeur sèche, les canons à chaleur ou encore le lave-linge, le sèche-linge ou le fer à repasser s’avèrent donc être des alliés de poids.

Punaise de lit, traitement par vapeur sèche ou canons à chaleur

La méthode par canons à chaleur consiste à diffuser de manière régulière dans la pièce une chaleur atteignant les 60-70°C. Efficace, elle est malheureusement très onéreuse et peine alors à se développer. C’est la lutte contre la punaise de lit par traitement de vapeur sèche qui va donc retenir toute notre attention. Cette technique anti punaise de lit est en effet très efficace pour éradiquer les insectes sur toutes les surfaces du logement, pour peu qu’elles supportent la chaleur. Projetée à très haute température (160°C), la vapeur détruit instantanément les parasites.

Punaise de lit, traitement au lave-linge, sèche-linge ou repassage

Enfin, il est possible de limiter l’invasion de la punaise de lit avec un traitement maison. Traitement du linge oblige, lavez-le à une température minimale de 60°C. Vous pouvez également mettre au sèche-linge les matières qui le supportent, ou encore les repasser. Un bon bain de soleil en été est une autre solution : étendez vos draps et vêtements soigneusement sous un soleil brûlant. Cependant, il est évident que meubles et objets ne peuvent être traités de cette manière. Ainsi, la méthode ne peut que venir qu’en complément d’une autre ou servir à limiter l’infestation en attendant l’intervention d’un professionnel.

Traitement chimique

De nos jours, ce type de traitement est rarement utilisé seul. En effet, depuis quelques années la punaise de lit a développé une grande résistance à certains insecticides. En outre, la protection de l’environnement étant d’actualité, les entreprises de désinsectisation tendent à diminuer l’usage de produits chimiques. Pour cette raison, combiner un traitement thermique à un traitement insecticide est à la fois une manière de réduire significativement la pollution de l’environnement et une méthode redoutable pour le petit nuisible.

Traitement naturel

La mode étant au naturel, les remèdes de grand-mère pour lutter contre la punaise connaissent un vif succès. Se débarrasser de la punaise de lit avec un traitement aux huiles essentielles ou à la terre de diatomée en sont sans doute les exemples les plus répandus. Là encore, il s’agit de limiter l’infestation et non de l’éradiquer. Ce type de traitement doit alors être complété par un nettoyage en profondeur de la maison (aspirateur notamment) ainsi qu’un traitement par le froid ou la chaleur pour plus d’efficacité.

Pourquoi faire un traitement anti punaise de lit ?

La punaise de lit est un nuisible avéré. Il faut savoir qu’une femelle peut pondre jusqu’à 5 œufs par jours. Il est donc aisé d’imaginer le nombre d’insectes que vous pourriez avoir dans votre logement après seulement quelques semaines. Tant que l’infestation est encore peu répandue, la gêne occasionnée est encore supportable. En revanche, quand l’invasion a atteint le logement entier, la situation devient très éprouvante moralement. Le traitement punaise de lit est donc indispensable dès les premiers signes de contamination.

La punaise de lit est-elle dangereuse pour la santé ?

Si la punaise de lit ne transmet pas de maladies, elle est responsable de troubles qui peuvent s’avérer tout aussi déplaisants. Le petit parasite se nourrissant de sang, il agit la nuit durant le sommeil de son hôte. Lorsque les attaques se répètent et persistent, la victime peut alors être sujette à d’importants troubles du sommeil, de la fatigue ou encore de l’anxiété. En outre, quand les piqûres disparaissent rapidement pour certains, elles peuvent provoquer des réactions allergiques pour d’autres et des démangeaisons véritablement désagréables.

Quel traitement efficace contre la punaise de lit ?

Selon nous, il faut déjà commencer par faire traiter le logement dans son entier. La punaise de lit est incroyablement réactive et saura se réfugier dans une autre pièce en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire si vous ne le faites pas. De plus, aucune méthode ne peut traiter tous les objets, vêtements ou meubles infestés à la fois. C’est donc l’association de divers traitements qu’il faudra privilégier. Et c’est pour la méthode mixte que notre cœur penche, cette combinaison de traitement de la punaise de lit par vapeur sèche et de traitement insecticide que nous évoquions plus haut.

Le traitement punaise de lit du commerce est-il efficace ?

Beaucoup de foyers victimes d’une infestation de punaises de lit pensent faire des économies en utilisant un produit insecticide du commerce : spray, fumigènes ou kit de pulvérisation. Pourtant, ces solutions ne sont ni économiques ni efficaces. En effet, l’usage de produits chimiques puissants est règlementé et n’est autorisé qu’aux professionnels de la désinsectisation. Ceux que vous trouverez dans le commerce n’auront donc que peu d’effet. Il faudra alors soit effectuer de nombreux passages soit se résoudre à contacter un expert. Dans les deux cas, vous y aurez perdu du temps et de l’argent.

Quelle est la durée d’un traitement punaise de lit ?

Un bon traitement anti punaise de lit ne devrait être appliqué qu’une seule fois. Plusieurs passages ne sont donc en aucun cas nécessaires et révèlent plutôt un traitement mal employé ou peu efficace. Le temps d’application va dépendre de la méthode choisie et de la surface à traiter. Un traitement professionnel contre les punaises de lit ne prend généralement que quelques heures pour une maison ou un appartement de taille moyenne quand un traitement maison peut prendre plusieurs jours.

Punaise de lit, traitement professionnel : quel prix ?

Généralement, plus la surface à traiter est importante, plus le tarif sera dégressif. C’est toutefois la méthode pour laquelle vous allez opter qui sera déterminante. Nous l’avons dit, une intervention par canons à chaleur est très onéreuse et vous coûtera entre 20 et 50 € le mètre carré. Un traitement mixte de la punaise de lit par vapeur sèche et produit insecticide, quant à lui, vous coûtera en moyenne entre 6 et 20€ le mètre carré.

Comment savoir si on a des punaises de lit chez soi ?

Pourtant minuscules et discrètes, les puces de lit laissent des indices qui révèlent leur présence à coup sûr. Quelques signes peuvent donc vous permettre de savoir si vous êtes envahi ou non : des piqûres ou des démangeaisons au réveil, des petites taches sombres ou des taches de sang sur vos draps, des mues dans les coutures du matelas ou encore une odeur inhabituelle et désagréable… Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel qui sera mieux à même de vous le confirmer.

Où se cache la punaise de lit ?

Partout, absolument partout ! La petite maline ne manque pas d’idées et peut se cacher dans vos oreillers et matelas, comme dans les fissures des murs ou du parquet, derrière les prises électriques, ou le papier peint, dans les meubles. Bref, la punaise de lit se cache en tout lieu ! C’est une véritable envahisseuse dont la présence peut passer totalement inaperçue pendant plusieurs semaines. Elle en profite malheureusement pour se reproduire et proliférer à vitesse grand V.

Punaise de lit et piqûre : reconnaître les symptômes

Les symptômes liés aux piqûres de punaises de lit sont assez visibles. Il s’agit de lésions cutanées qui prennent la forme de petites taches rouges de 5 mm à 2 cm. Les piqûres sont généralement disposées en rang d’oignon sur les parties de peau découvertes pendant la nuit et provoquent des démangeaisons plus intenses le matin au réveil que le soir. Les boutons, quant à eux, peuvent disparaître après quelques heures seulement ou engendrer une réaction allergique. Dans ce cas, ils prennent la forme de boursouflures et peuvent devenir douloureux.

Punaise de lit, traitement des piqûres

Les piqûres provoquées par la punaise de lit disparaissent généralement seules, mais il est possible que ce ne soit pas le cas. Comment soigner les piqûres de punaise de lit, alors ? Nettoyez simplement les lésions avec de l’eau savonneuse ou un antiseptique avant d’appliquer une lotion à la calamine ou une crème à la cortisone. Contre la punaise de lit, un traitement pharmacie est souvent suffisant. Toutefois, en cas de réactions plus vives, un médecin pourra vous prescrire un traitement antihistaminique ou antibiotique.

Quelle différence entre puce et punaise de lit ?

Punaise, punaise de lit, puce ou puce de lit, on s’y perd ! Pourtant, alors que les punaises de lit, appelées également puces de lit, se nourrissent de votre sang et peuplent vos matelas, les simples puces préfèreront se nicher dans le pelage de vos animaux de compagnie. Alors, comment reconnaître la punaise de lit et la différencier de la puce sans se tromper ? Voici quelques indices simples et imparables.

Comment reconnaître la puce ?

Tout au long de cet article, vous avez pu lire les deux termes. Mais attention, si l’on utilise couramment l’appellation « puce de lit », le terme exact est « punaise de lit ». Cela peut prêter à confusion puisque la puce (tout court) désigne un tout autre insecte. Bien qu’elle se nourrisse aussi de sang, la puce s’attaque généralement aux animaux. C’est un insecte sauteur qui mesure entre 1 et 3 mm et dont le corps brun foncé ou rougeâtre est aplati dans le sens de la largeur, ses pattes étant alors disposées sous le corps.

Comment reconnaître la punaise de lit ?

A contrario, la punaise de lit, ou cimex lectularius, est un insecte rampant que vous ne verrez jamais sauter… Et ne verrez sans doute jamais d’ailleurs puisqu’elle se cache généralement le jour pour ne sortir que la nuit. Si la punaise de lit est plus grosse que la puce, elle ne dépasse pas la taille d’un pépin de pomme, soit 4 à 7 mm. Son corps est également aplati, mais cette fois, dans le sens de la hauteur comme une lentille. Les trois paires de pattes sont alors visibles sur le côté. Sa couleur varie également du brun au rouge.

Les attitudes à éviter lors d’une infestation par la punaise de lit

Pour éviter de répandre la punaise de lit dans toute la maison ou de contaminer l’appartement voisin, il faut adopter certains automatismes contraires aux réflexes naturels. Ne secouez pas les vêtements ou les draps, ne déplacez pas les meubles ou les objets infestés ou susceptibles de l’être, car vous risqueriez grandement de transférer les punaises dans un autre lieu. Et quelques individus suffisent à repeupler tout un logement en peu de temps.

3 astuces pour prévenir l’infestation

Vous pouvez prendre quelques précautions pour éviter l’infestation de la punaise de lit : protéger votre matelas avec une housse anti punaise de lit, faire un ménage en profondeur ou passer régulièrement et méticuleusement l’aspirateur sont de bons moyens de prévenir une invasion.