Services Actions Hygiène
comment se débarrasser des cafards ?

 Vous avez aperçu des cafards dans votre logement ? La panique monte et vous ne savez pas comment réagir ? N’ayez crainte ! Diverses solutions naturelles répulsives, préventives ou d’extermination existent : des remèdes de grand-mère, aux pièges faits-maison, en passant par les solutions professionnelles pour éradiquer complètement la présence de cafards dans votre logement… Mais alors, comment se débarrasser des cafards définitivement ? Suivez le guide.

Services Actions Hygiène se tient à votre disposition pour vous débarrasser des cafards dans votre maison ou votre appartement de manière rapide et définitive. A Paris et en Ile de France - N'hésitez pas à nous contacter

Se débarrasser des cafards dans la maison ? Découvrez cet insecte nuisible.

Vous pensez avoir aperçu un cafard se faufiler tranquillement dans votre logement ? Êtes-vous certain qu’il s’agit bien d’un cafard ?

Le cafard, prénommé également la blatte, ou le cancrelat, est facilement reconnaissable.Son corps est de couleur beige-marron, voire brun, et mesure entre 1 cm et 5 cm selon l’espèce. Il dispose d’un corps ovale, mince et aplati afin de se faufiler un peu partout et de six pattes épineuses qui lui permettent de s’agripper et monter sur tout type de surface.
Sa tête arbore deux fines et longues antennes, ainsi que deux bandes foncées à la base de la nuque.

Le cafard, en plus de son aspect peu ragoûtant, qui n’incite personne à les conserver, est porteur de maladies ! Il est donc impératif de s’en débarrasser pour toujours !

Comment le cafard arrive-t-il dans les maisons et appartements ?

L’insecte nuisible qu’est le cafard peut notamment s’inviter dans votre maison par plusieurs biais :

  • Si vous vous êtes rendu dans un hôtel ou tout autre endroit qui accueillait des cafards. Vous en avez certainement emporté quelques-uns par inadvertance dans votre valise.
  • Vous n’adoptez pas les réflexes et gestes d’hygiènes nécessaires lorsque vous lavez et récurez votre logement.
  • Vous avez acheté un produit emballé dans un carton qui contenait des cafards.
  • Vous avez acquis un objet d’occasion infesté de cafards et notamment un objet d’électroménager, car les cafards adorent se cacher dans leur circuit…
  • L’un de vos voisins est envahi de cafards et ces derniers font donc logiquement irruption chez vous par le jardin ou le mur mitoyen, pour proliférer et tenter de trouver un nouveau terrain de jeu riche en aliments et en eaux stagnantes.
  • Vous habitez dans un logement insalubre, avec une cuisine ou une salle de bain humide. L’humidité et les moisissures sont un véritable terrain propice à la reproduction rapide des cafards.

Où se cache le cafard dans une maison ou un logement ?

Les cafards apprécient les endroits bien chauffés et humides tels que cuisines et salles de bain. Ils se faufilent à travers les fenêtres ouvertes et tous les interstices et lieux improbables tels que des gaines électriques, tuyaux d’évacuation et trous dans les murs pour pénétrer dans votre logement.

Même si le cafard s’invite chez vous inopinément et sans autorisation, il reste malgré tout un timide invité…
Une fois qu’il se retrouve dans votre maison ou votre appartement, il recherche un point sombre, discret et bien caché de votre vue afin de se reproduire tranquillement.
La blatte peut ainsi se cacher dans n’importe quel endroit : vos placards, vos plinthes, vos appareils électroménagers, derrière vos éviers, sous des piles de journaux, derrière le frigo, sous des objets ou cartons non utilisés et non déplacés, etc.

Le cafard se déplace en temps normal le soir lorsque toute source de lumière est éteinte afin de pouvoir se nourrir.
Vous avez découvert un cafard en pleine journée dans votre maison ? C’est mauvais signe…
Cela signifie que l’infestation dans votre logement est assez importante et que le cafard cherche un nouvel abri pour former une nouvelle colonie.

Comment réagir et se prémunir des blattes ? Les règles d’hygiène

Avant tout traitement contre les cafards et l’utilisation de remèdes de grand-mère ou de solutions professionnelles pour désinsectiser votre logement et anéantir toutes les blattes présentes, vous devez adopter des réflexes et mesures d’hygiène élémentaires.

Ces quelques règles d’hygiènes basiques vous permettront également de vous prémunir de la venue de ces insectes nuisibles dans le futur.

Nettoyez et astiquez : la propreté de votre logement est essentielle

Ainsi, vous devez nettoyer régulièrement vos sols et plaintes en les aspirant et les nettoyant régulièrement à l’aide de produits ménagers, de javel ou de vinaigre blanc.

Si vous avez un nettoyeur vapeur, c’est encore mieux !
Mettez dans le réservoir un mélange d’eau et de vinaigre. Une fois le mélange pulvérisé, les cafards fuiront rapidement.

Votre cuisine et votre salle de bain doivent également être scrupuleusement nettoyées. N’oubliez pas de nettoyer toutes les surfaces graisseuses dans la cuisine, sur et sous vos produits électroménagers, derrière et en dessous des micro-ondes, hôtes et fours, ainsi que derrière et sous les éviers et lavabos.

Ne laissez pas trainer de miettes, de restes alimentaires ou de substances renversées sur les plans de travail de la cuisine ou sur la table de votre salle à manger.

Nettoyez directement votre vaisselle après chaque repas ou mettez-la tout de suite dans le lave-vaisselle en veillant à bien le fermer après.

Essuyez, essorez et réparez : pour lutter contre les fuites d’eau et eaux stagnantes

Les eaux stagnantes sont l’un des refuges préférés des blattes. Elles peuvent s’y abreuver à leur guise et proliférer en toute quiétude.
Ne laissez donc pas vos éviers ou lavabos se boucher afin d’éviter l’eau stagnante et réparez toute fuite d’eau constatée.
Essuyez vos baignoires et douches après vous être lavé et fermez les portes de votre lave-vaisselle et de votre lave-linge.
Essorez bien vos serpillères et éponges après tout lavage.

Rangez et fermez hermétiquement vos denrées alimentaires et vos poubelles

Pensez à vider régulièrement vos poubelles afin de ne pas nourrir les cafards qui s’en délecteront, et refermez bien le couvercle de votre poubelle.
Jetez directement vos pelures de légumes et fruits ainsi que vos déchets alimentaires.
Conservez vos aliments et votre nourriture dans des emballages hermétiques.

Nettoyez les litières et les gamelles des animaux de compagnie

Idéalement, privilégiez des gamelles qui se ferment pour éviter aux cafards d’y manger ou d’y boire.

Si cela n’est pas possible, essayez d’approvisionner la gamelle de votre animal avec de petites doses pour éviter de laisser son alimentation trop longtemps disponible.

Nettoyez régulièrement les litières de vos animaux de compagnie, car les blattes raffolent étonnamment des excréments…

Comment se débarrasser des cafards naturellement ? Les répulsifs naturels !

Pour vous débarrasser des blattes dans votre maison, il existe quelques répulsifs naturels pour les cafards, que vous pouvez utiliser en cas de début de petite infestation afin de les faire fuir.
Les insectifuges naturels sont également parfaits lorsque vous n’avez repéré que quelques cafards ou que vous souhaitez vous prémunir de la venue de ces derniers.

Mais comment se débarrasser des cafards dans la cuisine ou dans la salle de bain ?
Suivez les astuces ci-dessous !

L’huile essentielle d’eucalyptus ou d’eucalyptus citronnée :

Vous aurez besoin de :

  • Huile essentielle d’eucalyptus ou eucalyptus citronnée
  • Papier journal

Les cafards n’apprécient pas l’odeur de l’huile essentielle d’eucalyptus ou de l’huile essentielle d’eucalyptus citronnée.

Afin de les faire détaler, munissez-vous de l’huile essentielle désignée et versez-en quelques gouttes sur des morceaux de papier journal. Vous les placerez à des endroits stratégiques, sur les lieux de passage de ces derniers : placards de la cuisine ou de la salle de bain, évier, réfrigérateur, etc.

Le vinaigre blanc :

Vous aurez besoin de :

  • Vaporisateur
  • Vieille brosse à dents
  • Vinaigre blanc

L’odeur du vinaigre cristal est désagréable pour les cafards. Abusez-en au maximum pour les faire fuir.

Pour cela, munissez-vous de votre pulvérisateur rempli de vinaigre blanc et vaporisez le vinaigre dans tous les recoins de la maison. Insistez bien sur les bas de murs, sous les meubles, sous les éviers et lavabos, derrière le four, le lave-vaisselle, et tout autre emplacement où pourraient proliférer les blattes comme les endroits graisseux ou humides.

Votre vieille brosse à dent imbibée de vinaigre blanc sera d’une précieuse aide pour les coins et joints très sales et graisseux, en complément d’un peu d’huile de coude !

Trempez également votre linge de maison et linge de lit dans une solution d’eau vinaigrée que vous rincerez ensuite à l’eau froide. Cette astuce consiste à faire fuir le maximum de cafards grâce à l’odeur imprégnée dans les tissus.

Tous vos tapis peuvent également être vaporisés d’une solution eau/vinaigre. Le vinaigre leur redonnera en plus tout leur éclat !

Le concombre

Vous aurez besoin de :

  • Concombre frais
  • Couteau
  • Coupelles peu profondes ou petites assiettes

Pourtant étrange, car ce sont de gros gloutons, mais les cafards n’apprécient pas du tout l’odeur du concombre !

Découpez en rondelles votre concombre et placez-le dans vos coupelles ou assiettes. Placez ces dernières dans les endroits stratégiques et lieux probables de passage des cafards.

L’huile essentielle de lavande ou de lavande fine

Vous aurez besoin de :

  • Huile essentielle de lavande
  • Morceaux de coton ou de galets d’argile

Tout comme l’huile essentielle d’eucalyptus, l’huile essentielle de lavande, également connue sous le nom d’essence de lavande, est un bon insectifuge.

Versez une dizaine de gouttes sur vos galets d’argile ou sur des morceaux de coton. Placez ces derniers en tout lieu et dans les endroits qui pourraient être envahis par les cafards : placards, meubles, etc.

Toutes ces solutions insectifuges doivent être renouvelées tous les jours, sinon elles seront peu efficaces…

Comment se débarrasser des cafards à l’aide d’un piège maison fait soi-même ?

Afin de tuer un maximum de cafards dans votre appartement ou votre maison, vous pouvez créer vos propres pièges à cafards à l’aide de quelques recettes et astuces de grand-mère.

L’utilisation de ces recettes naturelles ne garantit pas un résultat définitif et ne tuera probablement pas tous les cafards présents chez vous. Mais elle aura au moins le mérite de limiter la prolifération des blattes en attendant le passage d’un exterminateur de cafards professionnel pour les éradiquer définitivement !

Piège à la terre de diatomée :

Vous aurez besoin de :

  • Terre de diatomée
  • Équipements de protection : masque, lunettes et gants
  • Récipients : coupelles, boites de conserve vides, couvercles, vieux pots en verre ou pots de confiture…
  • D’un appât : marc de café, sucre, morceau de viande ou de fromage…

La terre de diatomée est un insecticide naturel efficace qui agit sur plusieurs insectes et notamment les cafards.

La terre de diatomée peut être relativement efficace, mais son problème réside dans le fait qu’elle supporte très mal l’humidité… Vous ne pourrez donc pas en saupoudrer dans les endroits où les cafards pourraient élire domicile. Elle reste donc une solution provisoire pour que les cafards n’aillent pas dans les endroits de votre maison qui ne sont pas humides.

Munissez-vous de vos équipements de protection, car la poudre volatile de la terre de diatomée ne doit pas être inhalée ou entrer en contact avec vos yeux. Versez quelques cuillères de terre de diatomée dans des récipients afin d’atteindre une hauteur de 2 cm de poudre et placez en son centre l’appât sélectionné. Le piège attirera le cafard qui marchera dans la terre de diatomée et qui le tuera à terme…

Piège au vin rouge :

Vous aurez besoin de :

  • Vin rouge
  • Récipients dotés d’une belle profondeur : coupelle haute, vieux bocal en verre…

Le vin rouge, sucré, est particulièrement attrayant pour le cafard.

En disposant des coupelles de vin dans les pièces où vous avez aperçu des cafards, ces derniers ne résisteront pas à l’appel du délicieux nectar ! La noyade est alors assurée, car ils iront s’abreuver jusqu’à en mourir…

Piège au bicarbonate de soude :

Vous aurez besoin de :

  • Bicarbonate de soude
  • Sucre
  • Bol pour mélanger les deux ingrédients
  • Récipients de type coupelles

Le bicarbonate de sodium est un indispensable de nos maisons pour tout type de travaux ménagers. Mais il l’est également pour se débarrasser des cafards efficacement…

Dans un bol, mélangez bien, et à quantité égale, du bicarbonate de soude et du sucre. Déposez ensuite le mélange mortel dans des coupelles que vous disséminerez dans toute la maison et notamment dans les endroits chauds et humides tels que la salle de bain et la cuisine.

Les cafards qui iront se délecter de cette substance mourront de déshydratation après l’ingestion.

Les pièges maison en carton

Vous aurez besoin de :

  • Vieilles boites d’allumettes ou récipients fabriqués avec du carton
  • Un appât : phéromones, nourriture, bout de fromage…
  • Un sac bien hermétique

Vous souhaitez fabriquer un piège à cafard sans user de produits ou substances qui pourraient être nocifs pour vos enfants, vos animaux de compagnie ou vous-même ?
Vous pouvez alors confectionner des pièges en carton pour anéantir quelques cafards.

Fabriquez un récipient en carton ou prenez une vieille boite d’allumettes. Badigeonnez-en le fond de glu ou d’une substance particulièrement collante. Ajoutez-y un bout de fromage, des phéromones ou une quelconque nourriture pour appâter les blattes. Une fois que des dizaines de cafards s’y seront collés, retirez vos pièges. Disposez-les ensuite dans un sac hermétique bien fermé que vous placerez dans le congélateur.
C’est la seule solution qui pourra anéantir définitivement les cafards, car ils ne résistent pas à des températures en dessous de 4 °c…

Piège à l’acide borique

Attention, mise en garde toute spéciale ! L’acide borique est un produit efficace contre les cafards, mais qui peut être extrêmement dangereux pour votre santé, celle de vos enfants ou de vos animaux de compagnie, s’il est utilisé en quantité trop importante ou qu’il est ingéré !

La manipulation de l’acide borique doit donc être parfaitement maîtrisée.
Dans le doute, faites plutôt appel à une entreprise d’extermination de cafards qui prendra toutes les précautions nécessaires pour mener à bien l’opération de destruction de cafards dans votre maison ou votre appartement.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’utilisation de l’acide borique malgré nos mises en garde, deux recettes de pièges anti-cafards peuvent être exécutées. Les cafards qui ingéreront les ingrédients de ces pièges seront tués.
Ces recettes sont à renouveler environ toutes les trois semaines.

Pour la première recette vous aurez besoin de :

  • Lait concentré ou de beurre de cacahuète
  • Équipements de protection : masque, gants et lunettes
  • Acide borique (à acquérir en pharmacie)
  • Bol et une cuillère à soupe
  • Récipients de type coupelles basiques

Parfaitement muni de vos équipements de protection, malaxez dans un bol : une cuillère de lait concentré et une cuillère d’acide borique. Formez des boulettes que vous placerez ensuite dans des coupelles et que vous disséminerez dans les endroits infestés de cafard : sous les placards de la cuisine, derrière la cuisinière, sous le lavabo…

Pour la deuxième recette, vous aurez besoin de :

  • 3 sachets de 30 g d’acide borique achetés en pharmacie
  • 3 pommes de terre
  • 3 œufs

Faites bien cuire vos pommes de terre à l’eau ou à la vapeur. Épluchez-les, écrasez-les, incorporez-y les jaunes d’œuf et malaxez le tout. Équipez-vous impérativement de vos équipements de protection, puis ajoutez à la pâte les sachets d’acide borique. Malaxez à nouveau la préparation et formez des boules.

Déposez ces boulettes un peu partout dans la maison, en insistant particulièrement dans les lieux de passage des cafards ou des lieux infestés.

Nous vous mettons encore une fois en garde contre ce procédé, car les boulettes produites pourraient être ingérées par inadvertance par vos enfants ou vos animaux de compagnie et les intoxiquer…

Le piège au shampoing, huile et vinaigre :

Vous aurez besoin de :

  • Shampoing
  • Vinaigre
  • Huile végétale
  • Un peu d’eau

Mélangez à quantités égales : du shampoing, de l’huile, du vinaigre blanc et un fond d’eau dans un contenant. Versez le tout dans un vaporisateur et secouez pour bien mélanger. Vaporisez ensuite la solution un peu partout dans votre logement. Les cafards ingéreront la substance qui les tuera. Il faudra renouveler régulièrement l’opération.

Piège au mélange farine et sucre

Vous aurez besoin de :

  • Farine
  • Sucre en poudre
  • Eau
  • Deux récipients par point.

Disposez dans des coupelles et à quantité égale de la farine et du sucre. Déposez à côté de ces coupelles, des coupelles d’eau. Les cafards qui mangeront en premier le mélange farine/sucre iront ensuite s’abreuver d’eau dans la coupelle disposée à côté.
Le résultat de ce mélange détonnant ? Une occlusion intestinale qui les tuera !

Comment se débarrasser définitivement des cafards avec les méthodes professionnelles ?

Toutes les solutions naturelles précédemment citées pour lutter contre les cafards peuvent être de précieuses alliées, mais n’éradiqueront probablement pas l’intégralité de ces envahisseurs coriaces, notamment en cas de grosse invasion…

De plus, l’utilisation de solutions maison ou pièges maison pour cafards peut s’avérer dangereuse pour la santé humaine ou celle de vos animaux de compagnie.

Afin de ne prendre aucun risque, d’éviter toute intoxication et de préserver votre santé, la seule solution efficace qui puisse vous garantir un résultat durable et sans rémanence, sera l’intervention d’un professionnel qualifié qui pourra anéantir tous les cafards présents dans votre logement !

Pour cela, plusieurs procédés définis et adaptés en fonction du degré d’infestation et des solutions d’aération peuvent être utilisés et réalisés.

La pulvérisation d’insecticide

Cette technique consiste à pulvériser un produit insecticide aux endroits où se sont établis les cafards et aux futurs endroits pouvant être infestés. Le produit insecticide utilisé devra être renouvelé régulièrement et ne permet pas une éradication complète en une seule et unique application.

L’application de gel anti-cafard

Le gel anti-cafard est répandu par petites touches (gouttelettes d’environ 1 mm) dans tous les endroits chauds et humides qui sont infestés de cafards.

Nous l’utilisons particulièrement lorsque l’utilisation d’autres traitements-chocs contre les cafards n’est pas possible, par exemple en cas de :

  • Présence d’animaux de compagnie, ou de plantes, qui ne peuvent être évacués,
  • Personnes handicapées ou âgées qui ne peuvent sortir de leur logement le temps de l’intervention et du temps de pose nécessaire à éradiquer les cafards,
  • Pour toutes les entreprises de métiers de bouche et autres secteurs qui doivent éviter la propagation et la suspension d’un insecticide dans l’air.

Le gel anti-cafard est disponible en magasin, mais est moins concentré et donc moins efficace que le gel anti-cafard professionnel utilisé par les entreprises d’extermination de cafards.

La fumigation

Le procédé de fumigation consiste à déposer un fumigène au milieu d’une pièce fermée, et de laisser le gaz présent à l’intérieur se disperser et se propager dans l’air.

La fumigation pour détruire les cafards comporte quelques contraintes et n’est pas aussi efficace que d’autres procédés, car elle ne permet pas une application précise et maîtrisée aux endroits infestés de cafards.

La nébulisation, une application d'insecticide radicale.

La nébulisation est l’un des traitements les plus efficaces dans la désinsectisation des cafards et permet d’en venir définitivement à bout !

Nos professionnels utilisent un nébuliseur, une grosse soufflerie, contenant un insecticide qui est transformé en particules très fines. L’application est ensuite dirigée dans tous les endroits, interstices et endroits difficiles d’accès afin d’éradiquer complètement les cafards de votre maison.

Ce procédé permet d’éviter toute rémanence, agit et décime les cafards pendant plusieurs mois afin de détruire les oothèques, les poches contenant les œufs de cafards qui n’ont pas encore éclos.

Le traitement-choc

Le traitement-choc est le dernier recours utilisé par nos professionnels en cas de grosse infestation.
Il consiste à combiner deux actions-chocs : l’application de gel anti-cafard et la nébulisation, pour une double action définitive évitant tout retour de cafards !

Enfin, sachez que si vous demeurez dans un appartement et que l’immeuble entier est infesté à cause d’un voisin, il faudra traiter l’intégralité de votre immeuble et de tous ses logements.

L’infestation de votre logement par les cafards n’est pas une fatalité et l’intervention d’un professionnel qualifié permettra d’anéantir les blattes ayant élu domicile dans votre maison en toute sécurité.