Breadcrubs
comment se débarrasser des attagènes ?

Tout savoir sur l'Attagene des tapis

Nom scientifique (latin)

Attagenus unicolor

Description et biologie

Au stade adulte l'attagène des tapis est un petit insecte, ovale, brun foncé ou noir, mesurant de 2,5 à 5mm. Les premiers segments des antennes et des pattes sont légèrement plus p âles.

La larve est allongée et poilue. Elle mesure de 10 à 15 mm. Sa coloration varie de brun à doré. Le dernier segment de l'abdomen porte une touffe de longs poils qui a l'apparence d'une queue. Un néophyte pourrait la confondre avec chenille.

Une infestation d'attagènes de tapis peut-elle causer des dommages ?

L'attagène se nourrit des fibres naturelles, détruit les tapis, les vêtements en coton, en soie, en laine, les fauteuils ou canapé en cuir. Il peut également aller se nourrir de la gamelle pour animaux domestiques, les insectes morts, les céréales comme le blé, l'avoine, le seigle, le maÎs ou le soja.

· Adulte l'attagène des tapis pénètre dans les habitations par toutes les ouvertures, sans causer de dég ât, si ce n'est de se reproduire et d'engendrer des larves voraces.

· Les meubles ou tapis infectés par les larves d'attagène peuvent entraîner l'allergie voire plus rarement des dermatites chez l'homme.

· La larve de l'attagène des tapis perfore les linges, c'est souvent comme cela que l'on découvre sa présence

· L'attagène se développe dans les plinthes, sous un plancher en bois, dans les placards

· I peut également se nourrir les denrées transformées (la farine, riz,...)

· Les larves mortes se retrouvent dans ces denrées alimentaires

L'attagène n'est pas un insecte piqueur.



Comportement et habitudes

Les adultes ne causent aucun dommage et se nourrissent de pollen et de nectar de fleurs. Ils peuvent pénétrer dans les habitations par une fenêtre, une porte ouverte ou la ventilation.

Les femelles pondent leurs oeufs aux endroits où les larves trouverons de quoi s'alimenter après leur éclosion. Ces larves s'attaquent principalement aux produits d'origine animale comme les tapis de laine, la fourrure, la soie, les cheveux, le cuir, les poils d'animaux, la plume, les collections d'insectes, la farine de poisson, le lait en poudre et toutes autres denrées sèches. Elles s'attaquent aussi à certains produits d'origine végétale comme le coton, le lin, la jute,

La larve n'aime pas la lumière. On la retrouve dans les endroits sombres sous les tapis, sous les meubles ou dans une armoire à vêtements. La larve se déplace peu et demeure à proximité de l'endroit où nourrit. Lorsque les adultes émergent et laissent leurs exuvies, celles‑ci s'accumulent sous les tapis ou dans les recoins et donnent l'impression que l'infestation est très importante ce qui n'est toujours le cas.

Comment prévenir une infestation par des attagènes ?

Quelques gestes simples permettent d'éviter la présence d'attagène et les infestations d'attagène :

Installer des moustiquaires pour éviter qu'ils ne pénètrent par les fenêtres ou les portes.

Installer un grillage fin sur les bouches d'aérations.

Nettoyer les vêtements avant de les stocker.

Passer régulièrement l'aspirateur dans les recoins et rainurage de parquet ou s'accumule la poussière et les miettes de nourriture.

Développement et cycle de vie

La femelle pond de 50 à 100 oeufs qu'elle dépose à la base des murs, dans les conduits d'air de ventilation sous les plinthes, dans les cloisons des murs ou sous le parquet, Ceux-ci éclosent environ 10 à 20 jours plus tard suivant les conditions de température sont bonnes. La durée du stade larvaire varie de 258 à 639 jours, selon les conditions de température et d'humidité, et selon l'abondance de nourriture. Durant cette période la larve subira de 5 à 11 mues. Ce nombre peut aller jusqu'à 20 si les conditions sont très défavorables.

La durée de vie moyenne d'une femelle adulte est de 36 jours et celle du m âle est de 38 jours.

Les larves peuvent entrer en diapause (état de dormance durant lequel le développement est ralenti ou suspendu) si les conditions ne sont pas propices au développement (basses températures, courte photopériode, faible densité des populations).



Comment se débarrasser des attagènes ?

En complément des gestes simples décrits plus haut, une désinsectisation reste le seul moyen de s'en débarrasser. Services Actions Hygiène réalise un seul traitement insecticide à l'aide de produits très rémanents (longue durée d'action). Le cycle de reproduction étant relativement long, on peut retrouver des insectes morts 6 à 8 semaines après notre intervention.